Les fleurs de Bach pour les enfants

La florithérapie est une méthode naturelle, sans aucun effet secondaire ni toxicité. Grâce à l’énergie des fleurs, l’enfant va pouvoir gérer facilement, et en douceur, les émotions qui le dépassent dans son quotidien (peur, insécurité, jalousie, disputes, échec scolaire...). Les fleurs de Bach vont l'accompagner à mieux vivre la situation, pour l’amener à s'épanouir dans l'harmonie.


Mode d'administration

Il est fortement déconseillé pour un enfant de prendre directement les élixirs purs sous la langue (à cause de l’alcool). Dans ce cas, pour les plus petits, on va diluer les gouttes dans un verre d'eau, un jus d’orange, un verre de lait ou une tisane.On peut également mettre des gouttes :

  • dans le bain de l’enfant ;
  • dans une crème ou une huile de massage.

Pour un bébé, on va diluer les gouttes dans le biberon. Il est également possible de déposer les élixirs floraux directement :

  • sur sa fontanelle, ses tempes, derrière les oreilles et sur ses poignets ;
  • sur les seins de la maman si l’enfant est allaité.

Si la maman nourrit son bébé, c’est elle qui prendra les élixirs floraux. Ceux-ci se transmettront directement au bébé, via l'allaitement.

Prise de l’élixir floral en pur

  • pour un bébé : 1 goutte à diluer dans le biberon ;
  •  à partir de 3 ans : 2 gouttes à diluer dans un verre (eau, lait, jus de fruit ou toute autre boisson chaude…) 2 fois par jour.

Prise de l’élixir floral en dilution

  • à partir de 3 ans : 2 gouttes de l'élixir pur à diluer dans 30ml d'eau (prendre 4 gouttes du mélange, 4 fois par jour).

Il n'y a aucun risque de surdosage avec les Fleurs de Bach : quand les parents auront constaté que l’enfant va mieux et que son état émotionnel s’est stabilité, il est temps d’arrêter la prise des fleurs de Bach. Il n’y a pas de risque d'interaction avec toute autre thérapie, qu’elle soit chimique ou naturelle.

 

Durée du traitement

  • de façon ponctuelle pour gérer des émotions passagères jusqu'à amélioration. Dans ce cas, on prend 2 gouttes avant ou pendant le moment fatidique (examen, angoisse…) et ceci reparties 4 fois dans la journée.
  • Pour les émotions plus profondes et qui durent : en cure de 3 semaines à raison de 4 prises par jour (2 gouttes au réveil, à avant le repas du midi, 2 en rentrant de l’école et 2 au coucher).

A la naissance

Les Fleurs de Bach soulageront le traumatisme de la naissance tant pour le nouveau-né que pour sa mère. Pour le bébé, on peut conseiller ce mélange à la première eau du bain :

  •  Star of Bethlehem (étoile de Bethlehem) contre le choc de la coupure du cordon ombilical,
  • Walnut (noyer) pour faciliter l’adaptation à la nouvelle forme d’existence.

Choix des fleurs

Votre enfant est fatigué :

  • Hornbeam (églantier) : il n’a pas d’envie, ni d’énergie (aller à l'école, faire sa toilette, ranger sa chambre...). C’est l’élixir de l'enthousiasme et de vitalité.
  •  Olive (olivier) : il est épuisé, surmené, ressentant une fatigue extrême. Olive lui apporte des forces et de l’énergie.

Votre enfant a des peurs nocturnes :

  • Rock Rose (Hélianthème) va calmer la terreur, la peur panique, après un cauchemar effrayant avec réveil nocturne agité.
  • Mimulus( mimule) quand il craint la nuit, qu’il a peur du noir.
  • Aspen (tremble) apporte un sentiment de sécurité lorsqu'il vit une terreur nocturne.

Votre enfant est jaloux :

  • Holly (houx) calme les tensions émotionnelles que peut ressentir l’enfant à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur. Très bon élixir pour la jalousie, la rivalité, le sentiment de ne pas être assez aimé.
  • Walnut (noyer) aide l’enfant à accepter les changements qui se présentent dans sa vie et à s’adapter (ex : ses premières dents, arrivée d'un bébé, rentrée scolaire, déménagement, divorce des parents...).

Votre enfant est tyrannique :

  • Beech (hêtre) : pour l’enfant un peu tyrannique et susceptible. Il ronge ses ongles quand il est en désaccord avec un adulte.
  •  Vine (vigne) : pour l’enfant qui se comporte en petit chef et veut avoir le dernier mot, ce qui peut le conduire à des crises de colère.

Votre enfant est capricieux :

  • Chicory (chicorée) : pour l’enfant capricieux, manipulateur, exigeant, insatisfait, mobilisant l’attention de l’entourage, et refusant de partager ses affaires.
  • impatiens (Impatiente) : pour l’enfant qui devient insupportable ou qui fait de brusques colères.
  • Willow (saule) : lorsque l’enfant boude, qu'il est susceptible et s’apitoie sur son sort en croyant que le monde entier (ou ses parents) sont injustes.

Votre enfant est stressé :

  • Assistance pour la situation d’urgence (composé floral n° 1 de Deva).
  • Aspen (tremble) convient à l’enfant qui est anxieux devant l'inconnu. (ex : Les maux de ventre avant l'interrogation ou la visite chez le médecin).
  • Cerato (plumbago) : pour l'enfant qui n'ose pas agir spontanément (ex : à l’école, il raye sur le papier ce qui était juste et le remplace par une solution fausse).
  • Mimulus (mimule) : l’enfant rougit facilement, bégaye ou a une toute petite voix. Il peut avoir les mains moites. Il a mal au ventre ou à la tête lorsqu’il se sent sous pression. Il est timide, craintif, prudent.

Votre enfant a du chagrin : Il a subi un choc physique (accident) ou émotionnel (dispute, deuil d'un proche)

  • Star of Bethlehem (étoile de Bethlehem) va l'aider à faire face au chagrin et gérer sa peur.
  • Gorse (ajonc) s'il vit une situation douloureuse qui lui fait perdre tout espoir. Il est résigné et anéanti (ex : une mauvaise note à l'école).

Votre enfant ne tient pas en place :

  •  Heather (bruyère) : pour l'enfant qui s'exprime beaucoup (trop même). Heather est conseillée aussi quand l’enfant retombe au stade « bébé ».
  • Impatiens (impatiente) quand il est trop impatient, impulsif, agité avec des changements brusques de comportement.
  • Chestnut bud (bourgeon de marronnier) : pour l’enfant maladroit, manquant de coordination et répétant sans cesse les mêmes erreurs.
  • Cherry plum (hélianthème) : quand il est surexcité subitement ou qu'il a des accès de colère ou de panique.

A l’école, ses résultats l’angoissent

  • Larch (mélèze) pour la peur de l’échec ou du ridicule, le manque d’assurance et de spontanéité.
  • Mimulus (mimule) pour que l'enfant reprenne confiance en ses capacités, en son jugement ; pour qu’il ose affronter le regard extérieur.
  • Gentian (gentiane) va aider l’enfant qui se sent découragé après un échec, ou qui est déçu après une mauvaise note.

Votre enfant n’aime pas l’école

  • En première intention, on peut proposer le composé ASSISTANCE. Puis chercher la cause profonde de cette phobie.
  • Gentian (gentiane) : quand il abandonne trop vite et se décourage… dès que les premières difficultés apparaissent.
  • Clematis (clématite) : pour l’enfant inattentif, distrait, endormi. Il a une mauvaise mémoire, il manque d’intérêt pour ce qui l’entoure, il écoute à peine.